Partager

L’hiver s’en va. C’est le retour des beaux jours et l’arrivée des nouvelles collections de mode printemps-été 2022. L’occasion idéale pour faire le point sur votre dressing. Votre garde-robe est en pagaille ? La simple vision de votre penderie vous déprime ? Pas de panique ! Cornelia Orsucci vous aide à remettre de l’ordre dans vos armoires. En 5 étapes, notre conseillère en image vous livre des astuces simples pour vider vos placards et reformer vos looks. Profitez de l’équinoxe de printemps pour passer à l’heure du renouveau. C’est le moment rêvé pour donner un coup de fraîcheur à vos tenues et rebooster votre moral.

Etape numéro 1 : Faites le point sur votre situation actuelle

Votre dressing, c’est votre showroom personnel : il doit refléter parfaitement votre identité actuelle. Qui êtes-vous ? Que faites-vous au quotidien ? La garde-robe idéale, c’est avant tout celle qui reflète votre style et votre actualité ! N’oubliez pas que vos vêtements sont vos plus fidèles alliés. Ils doivent vous permettre d’assumer vos tâches quotidiennes et d’honorer votre agenda de façon harmonieuse, en accord avec votre personnalité.

Savoir pourquoi vous souhaitez ranger votre dressing. Avant de commencer ce grand ménage de printemps dans votre garde-robe, faites le point sur les raisons qui vous motivent. Un rangement efficace se fait en plein de conscience. Demandez-vous d’abord pourquoi vous souhaitez ranger vos placards. Les causes peuvent être variées : vous ne savez pas harmoniser vos tenues ? Vous avez besoin de gagner de la place sur vos étagères ? Vous souhaitez acheter de nouvelles pièces ? Vous avez décidé de vous assumer et de changer de look ? Une fois au clair avec vous-même sur les raisons qui vous animent profondément, analysez ensuite votre réalité personnelle.

Connaître sa personnalité et son mode de vie. Il peut y avoir autant de dressings que de femmes ! Pour Cornelia Orsucci, il faut donc impérativement de se connaître soi-même avant de ranger son dressing. C’est bien à votre garde-robe de correspondre à votre style, et non l’inverse. Devenez donc la cheffe de vos bataillons de vêtements !

Pour y parvenir, posez-vous 4 questions essentielles :

1) D’abord, quelle est votre carnation* ? Chaude ou froide, elle doit guider le choix des couleurs de vos vêtements. Connaître les teintes qui correspondent à votre carnation, c’est éviter de mettre sur vos cintres des tenues qui vous donnent mauvaise mine ou vous plombent le moral à chaque fois que vous ouvrez vos placards.

2) Ensuite, quelle est votre morphologie ? Petite et fine ou grande aux épaules larges, la coupe de vos vêtements doit s’adapter à votre silhouette pour mieux la mettre en valeur. Si vous avez un dos de nageuse, bannissez-donc toutes les épaulettes de votre garde-robe ! Si vous avez une morphologie droite, à la taille non marquée, rangez-vite vos robes évasées qui ne vous avantagent pas.

3) Puis demandez-vous quel est votre style : rock ou basique ? Romantique ou masculine ? Votre dressing doit être la photographie de votre personnalité : le petit blouson en cuir clouté sera le bienvenu dans l’armoire d’une femme « rock » mais un cardigan avec une écharpe trouvera quant à lui sa raison d’être dans le placard d’une femme au style plus « classique ». Quel que soit votre style, assumez-le ! Il est à prendre ou à laisser ! Débarrassez-vous dès à présent du regard de l’autre pour mieux révélez la femme que vous êtes au plus profond de vous.

4) Enfin, quelle est votre mode de vie actuel ? Si vous êtes en congé maternité, si vous travaillez ou si vous êtes une femme au foyer, vous n’aurez pas les mêmes besoins. Adaptez les tenues de votre garde-robe à votre réalité quotidienne.

Femmes actives et femmes au foyer : le conseil de Cornelia Orsucci : Nous n’avons que 7 jours pour nous habiller chaque semaine. Le calcul est donc simple : combien de temps hebdomadaire passez-vous au travail ? Femmes actives, si vous êtes en télétravail ou à mi-temps, vous n’aurez pas les mêmes besoins que si vous travaillez à temps plein dans une entreprise. Le nombre de vos tenues professionnelles doit refléter votre réalité. Par exemple, vos looks de business woman représenteront un tiers de votre garde-robe si vous travaillez à mi-temps ou plus des deux-tiers si vous travaillez à temps plein. Femmes au foyer, le look de votre semaine doit être confortable et pratique. Si vous aimez passer des soirées avec votre amoureux, votre garde-robe devra comporter des tenues glamour. Si vous aimez sortir, demandez-vous à quelle fréquence ? Préférez-vous les bars populaires ou les restaurants chics ? Prévoyez vos tenues en conséquence. De la même façon, adaptez votre dressing avec des tenues adaptées si vous partez souvent en vacances ou en week-end.

Etape numéro 2 : Distinguez vos vêtements entre besoin et désir

Une fois que vous avez fait le point sur votre personnalité et votre quotidien, vous êtes maintenant prête à regarder votre garde-robe en face ! L’étape clé du tri peut enfin commencer.

Ouvrez les portes de votre armoire et jetez un premier coup d’œil sur vos piles de vêtements et vos cintres. Avez-vous uniquement des habits dont vous avez vraiment besoin ? Ou s’agit-il de vêtements choisis par impulsion et désir ? Il est temps désormais de repérer les « intrus » qui parasitent vos placards. Un pull – s’il correspond à votre carnation, à votre taille et à votre morphologie – pourra être porté pendant 10 ans ! Car chaque hiver, vous aurez besoin de porter un habit chaud quand il fait froid. C’est donc bien une pièce qui correspond à un BESOIN. A l’inverse, si vous avez craqué pour un sac de marque à la mode, mais que vous ne l’utilisez jamais car il est trop petit pour y glisser à la fois vos clés et votre portable, il devient futile et vous encombre. Vous venez de repérer un accessoire de DESIR dont vous n’avez pas réellement BESOIN !

En fixant attentivement chaque élément de vos placards, distinguez petit à petit les vêtements qui correspondent à vos besoins réels et ceux qui sont des achats compulsifs, inutiles dans votre dressing. Cibler ses besoins ne veut pour autant pas dire renoncer au plaisir ! En vous forçant à focaliser sur les tenues indispensables, vous vous donnez la possibilité de laisser toute votre créativité s’exprimer. Libre à vous de jouer avec les différentes pièces de votre garde-robe pour insuffler de la fantaisie dans vos tenues. Un désir retrouvé qui cette fois, ne sera pas subi par l’influence du marketing !

Customisez vos vêtements : l’astuce de Cornélia Orsucci : Ne vous séparez pas de vos belles pièces si elles ont juste un détail qui fâche. Redonnez-leur plutôt une seconde vie ! Vous adorez ce manteau gris mais ses boutons noirs ne correspondent pas à votre style ? Rendez-vous dans la mercerie la plus proche et remplacez ces boutons sombres par d’autres en forme de bijoux, en nacre ou en bois. Le tour est joué ! Appropriez-vous vos accessoires et vos vêtements. Comprendre vos besoins réels vous permettra de personnaliser vos pièces. La couleur d’un vêtement ne correspond pas à votre carnation ? Pensez à la teinture. Besoin d’un nouveau fermoir ? Customiser un sac peut parfois être un jeu d’enfant ! Si vous ne savez pas manier le fil à coudre et les retouches, trouvez une couturière à côté de chez vous.

Etape numéro 3 : Faites-vous accompagner par une conseillère en image

Trier son dressing et mettre certaines pièces de côté, ce n’est pas un acte anodin. Beaucoup de vêtements sont devenus vos « doudous » : quid de ce pull que votre mère vous a offert, ou de ce sac qui vous a permis de réussir tous vos rendez-vous ? Sans parler de votre blouson de fac avec lequel vous avez fait tant de ravages ! Nous avons tous des habits fétiches cachés au fond de notre garde-robe. Mais sont-ils les plus adaptés à notre carnation, à notre morphologie et, surtout, à notre mode de vie actuel ? Faire le tri, c’est surtout faire un ménage émotionnel.

Certaines pièces vestimentaires sont devenues les refuges d’une nostalgie inconsciente. En les conservant, vous risquez de laisser ces vieux démons enfouis vous pourrir insidieusement la vie. A l’instar d’un petit caillou qui resterait coincé dans votre chaussure quand vous marchez. Faites-donc place nette et allez de l’avant !

Pour réaliser cette étape forte en émotions, faites-vous donc accompagner par une professionnelle du conseil en image. En effet, ce tri doit s’effectuer en pleine conscience pour être efficace. Sous un regard bienveillant, vous trouverez plus facilement une raison objective de garder tel vêtement ou de le mettre de côté. Une complice éclairée vous aidera à sortir de cette emprise émotionnelle.

 

Etape numéro 4 : Faites 3 piles et munissez-vous de beaux cartons

Une fois en bonne compagnie, videz intégralement vos placards. Quand elle est vide, nettoyez votre armoire. Puis équipez-vous de trois jolies boites, agréables à regarder. Vous pouvez-même décorer ces cartons ! Ils serviront à ranger les vêtements qui ne retourneront plus dans votre garde-robe.

Faites ensuite 3 piles de vêtements :

1) Une pile avec les vêtements de mauvaise saison. Ils réintégreront votre garde-robe dès le retour de l‘hiver !

2) Un deuxième tas avec les habits de mauvaise taille. Ce sont les vêtements « On ne sait jamais » : vous avez acheté des pantalons trop petits pour vous motiver lors de votre dernier régime ? Vous gardez un top sans forme acheté lors des dernières soldes ? Mettez-les vite dans ce carton pour éviter que ces pièces « parasites » encombrent vos placards et vous minent le moral à chaque fois que vous ouvrez les portes.

3) Formez une troisième pile avec vos vêtements « doudous » : ce sont ceux dont vous n’arrivez pas à vous séparer car ils vous renvoient à des évènements précis de votre vie, même si vous ne les portez plus. La robe de votre première communion, le foulard de marque offert à l’occasion de votre anniversaire par vos amies mais dont les couleurs ne vous plaisent pas… C’est le moment de les ranger dans une boite à l’abri des regards. Ne les portez plus, comme autant de boulets du passé !

Si vous débarrasser de tous ces vêtements est encore trop difficile pour vous, ne stressez pas. Prenez votre temps ! Vous pouvez conserver ces boites à la cave. Quand le moment sera venu, vous serez prêtes à les donner.

Ne jetez rien ! Tous les vêtements peuvent avoir une seconde vie. Donnez-les à des associations ou vendez-les comme vêtements de seconde main pour vous faire une petite cagnotte utile à vos nouveaux achats.

Nettoyage de votre dressing : l’astuce de Cornélia Orsucci : Lorsque vous lavez vos armoires, utilisez un chiffon doux imprégné d’huile essentielle de lavande : son odeur apaisante vous permettra de passer l’épreuve du tri avec plus de sérénité. Et ses propriétés insecticides naturelles enlèveront les mites et autres petits insectes qui aiment se nicher dans nos armoires.

Etape numéro 5 : faites votre liste de courses et composez vos nouveaux looks !

C’est l’ultime étape de votre rangement de dressing. A ce moment précis, vous vous retrouvez face à face avec le cœur de votre garde-robe. Vous allez alors immédiatement vous rendre compte de ce qu’il vous manque ou non. Si vous apercevez un joli chemisier chic, mais que vous n’avez aucune pièce avec laquelle l’assortir : c’est le moment de faire votre liste de courses ! Votre mission : acheter un pantalon élégant ou une nouvelle jupe pour créer une tenue harmonieuse. Parfois, un simple accessoire suffit. Une jolie ceinture vous permettra par exemple de composer un nouveau look déclinable à l’infini avec les autres vêtements de votre dressing.

Si de nombreux vêtements vous manquent, ne stressez pas ! Achetez vos nouvelles pièces petit à petit : pas question de vous ruiner en une semaine ! Prenez le temps, faites vos achats avec des objectifs clairs, et surtout, prenez plaisir à flâner et à choisir. Vos vêtements vous dureront d’autant plus que vous les choisirez en pleine conscience et non sur un coup de cœur ! Sans urgence, et en toute confiance, laissez exprimer votre créativité.

Shopping : L’astuce Cornelia Orsucci : Emmenez le chemisier avec vous lorsque vous faites vos achats. Ainsi, vous avez un objectif clair lors de votre shopping et vous trouverez plus facilement la pièce qui s’harmonisera parfaitement avec lui. Pour les petits budgets, pensez aux articles de seconde main. Les friperies et autres recycleries seront un repère idéal pour vos achats !

Mission dressing réussie !

Avant tout, rappelez-vous : le bon dressing, ce n’est pas celui qui déborde de vêtements, qui présente chaque couleur de l’arc-en-ciel ou possède toute la panoplie des coupes. Le bon dressing, c’est celui qui correspond à votre carnation, à votre morphologie et à votre personnalité : pour cela, vous n’avez pas besoin de tout avoir !

Enfin, si après le lifting de votre dressing, c’est votre intérieur que vous redécorez : c’est bon signe ! C’est que vous avez su réveiller la femme épanouie qui sommeillait en vous…

* Carnation  : « La carnation » n’est pas ici synonyme de votre couleur de peau. Dans le domaine du conseil en images, la carnation fait référence aux bases de la colorimétrie : c’est-à-dire l’ensemble des couleurs qui flattent le mieux votre teint. Froides ou chaudes, certaines couleurs nous donnent bonne mine, diminuent notre stress et augmentent notre confiance en nous. Si vous ne connaissez-pas les couleurs qui vous correspondent le mieux, demandez conseil à Cornelia Orsucci pour une étude personnalisée de votre carnation.

Prestations de Conseil en image

Formule couleurs sublimes

Formule silhouette

Formule style

Formule allure

Formule BSA

Envoyer une demande

Mariage
& Mode unique

Conseil future mariée

Création de mode

Accessoires de mode

Cornelia Orsucci

Rencontrer Cornelia

Le Conseil en Image

Blog

Échangeons

Contact

Réserver
une séance gratuite

Youtube

Quel a été le premier changement que vous avez constaté ?

Je me suis d’abord rendue compte que je ne mettais que des couleurs qui ne m’allaient pas ! (Rires) Au début de ma séparation avec mon conjoint, j’étais allée voir cette première conseillère en image - qui n’était visiblement pas une bonne professionnelle. Celle-ci m’avait proposé uniquement les couleurs que j’aimais, et non pas celles qui m’allaient. Résultat : ma garde-robe était remplie de jaune, de vert olive… Mon dressing était de toutes les couleurs ! Le changement est incomparable aujourd’hui.

Cornelia Orsucci ne m’a pas plaqué des couleurs de façon arbitraire. Elle est au contraire partie de moi, de mes sensations. Elle a pris le temps de m’expliquer le sens de sa démarche. Elle me disait : « Ne me donne pas le nom des couleurs que tu aimes. Regarde tes yeux, quand je t’applique différentes couleurs, et dis-moi ce qui se reflète sur ton visage. Prends le temps. Respire. Ferme les yeux, puis rouvre-les ». Elle m’a réellement accompagnée, pas à pas. Elle m’a mise en confiance. Elle n’a pas appliquée une recette toute-faite. Au final, je me suis aperçue que c’étaient les tons printemps qui me correspondaient ! Pas du tout les tons automnes que m’avaient attribués cette mauvaise conseillère en image. Avec Cornelia Orsucci, au contraire, j’ai réellement fait l’expérience qu’avec du bleu ou du fuchsia, mon visage s’éclairait. Qu’à l’inverse, mon vieux jaune et mon ancien vert olive creusaient des ombres sur mon visage... Cornélia Orsucci le savait dès le début, mais elle a pris le temps de me faire prendre conscience intérieurement de ce changement, sans me brusquer.

Aujourd’hui, beaucoup de gens me disent « tu as bonne mine ! » Ca me fait sourire intérieurement, car même si les personnes ne soupçonnent pas mon accompagnement avec Cornélia Orsucci, cela se voit tous les jours, de façon subtile.

Comment s’est passé le coaching en image avec Cornelia Orsucci ?

Quand j’ai contacté Cornelia Orsucci, nous avons d’abord échangé lors d’un entretien gratuit de 30 minutes. Ce qui m’a tout de suite séduit chez cette conseillère en image, c’est qu’elle a une approche profonde : elle n’applique pas une méthode toute faite. Suite à notre échange, j’ai décidé d’opter pour la formule Beauté Style Attitude (BSA) en 12 séances. On a tout d’abord commencé à travailler sur l’estime de soi. Cornelia Orsucci a pris le temps d’apprendre à me connaître. Elle a écouté mon vécu, mon ressenti, mes envies.

Ensuite, on a abordé chaque étape de la formule BSA : couleurs sublimes et auto-maquillage, analyse de la morphologie et de la silhouette, l'analyse du style vestimentaire ou de l'allure. Cornelia m’a enfin aidé à ranger mon dressing. Elle m’a donné des conseils pour faire le tri dans ma garde-robe et repérer les vêtements que je devais garder ou non.

Dans ce suivi avec Cornélia Orsuci, tout est intense. Il y a des moments de rires et aussi des moments forts au niveau émotionnel. Comme tous les changements, certains passages sont délicats, car ils renvoient à notre vécu et nos expériences passées. Je lui ai souvent dit : « Cornélia, vous êtes une petite lumière : vous réussissez à allumer les étoiles qui sont en nous et qui étaient simplement éteintes. »
Cornélia Orsucci est spontanée, rafraichissante, décidée : elle sait où elle va. C’est un véritable coach qui vous guide sans pour autant décider à votre place.

Cornélia Orsucci est une petite lumière : elle réussit à allumer les étoiles qui sont en nous et qui étaient simplement éteintes. 

Le conseil en image, c’est quoi selon vous ?

Quand j’ai contacté Cornelia Orsucci, nous avons d’abord échangé lors d’un entretien gratuit de 30 minutes. Ce qui m’a tout de suite séduit chez cette conseillère en image, c’est qu’elle a une approche profonde : elle n’applique pas une méthode toute faite. Suite à notre échange, j’ai décidé d’opter pour la formule Beauté Style Attitude (BSA) en 12 séances. On a tout d’abord commencé à travailler sur l’estime de soi. Cornelia Orsucci a pris le temps d’apprendre à me connaître. Elle a écouté mon vécu, mon ressenti, mes envies.

Ensuite, on a abordé chaque étape de la formule BSA : couleurs sublimes et auto-maquillage, analyse de la morphologie et de la silhouette, l'analyse du style vestimentaire ou de l'allure. Cornelia m’a enfin aidé à ranger mon dressing. Elle m’a donné des conseils pour faire le tri dans ma garde-robe et repérer les vêtements que je devais garder ou non.

Dans ce suivi avec Cornélia Orsuci, tout est intense. Il y a des moments de rires et aussi des moments forts au niveau émotionnel. Comme tous les changements, certains passages sont délicats, car ils renvoient à notre vécu et nos expériences passées. Je lui ai souvent dit : « Cornélia, vous êtes une petite lumière : vous réussissez à allumer les étoiles qui sont en nous et qui étaient simplement éteintes. »
Cornélia Orsucci est spontanée, rafraichissante, décidée : elle sait où elle va. C’est un véritable coach qui vous guide sans pour autant décider à votre place.

* Carnation  : « La carnation » n’est pas ici synonyme de votre couleur de peau. Dans le domaine du conseil en images, la carnation fait référence aux bases de la colorimétrie : c’est-à-dire l’ensemble des couleurs qui flattent le mieux votre teint. Froides ou chaudes, certaines couleurs nous donnent bonne mine, diminuent notre stress et augmentent notre confiance en nous. Si vous ne connaissez-pas les couleurs qui vous correspondent le mieux, demandez conseil à Cornelia Orsucci pour une étude personnalisée de votre carnation.


Partager